Comment bien préparer son entretien annuel d’évaluation

L’entretien annuel d’évaluation est souvent une source de stress pour les salariés. Chaque année, l’entretien annuel d’évaluation fait le bilan de l’année écoulée en termes de résultats obtenus par le salarié et sert à fixer les objectifs pour l’année suivante. C’est également le moment de faire le point sur son poste, ses missions et son rôle dans l’entreprise, et de mettre à plat les éventuels axes d’amélioration. Aussi, c’est une étape essentielle dans une année c’est pourquoi il est nécessaire d’aborder cet entretien avec un œil professionnel pour que celui-ci soit constructif. Abaka vous livre quelques pistes pour bien préparer votre entretien annuel d’évaluation.

 

1. Faire le point sur vos objectifs

Afin d’aborder sereinement le bilan de votre année, il est important d’établir un reporting relatant les objectifs fixés, ceux atteints ou non, et de verbaliser avec son manager les réussites comme les échecs, les points d’ancrage travaillés et les axes d’amélioration à évoquer. Cela vous permettra de co-construire avec votre manager vos objectifs futurs.

 

2. Déterminer vos éventuelles difficultés

En lien avec vos objectifs, déterminez ceux pour lesquels vous avez pu ressentir une certaine difficulté. En effet, établir une liste des points bloquants qui ont pu compromettre la réalisation d’une ou plusieurs missions, vous aidera à expliquer à votre interlocuteur les raisons de ces échecs. Identifier les formations qui pourraient pallier à ces obstacles est peut-être le moyen d’atteindre l’ensemble des objectifs fixés. Notez qu’aborder les points négatifs avec objectivité sera toujours bien perçu et montrera votre capacité à prendre de la hauteur et à vous remettre en question.

3. Se questionner sur votre évolution au sein de l’entreprise

Dans un premier temps, il est important de faire le point sur vos compétences actuelles en vous appuyant sur les tâches importantes que vous avez eu l’opportunité de réaliser avec succès. Mettez en avant votre maîtrise et votre efficacité, tout en conservant une certaine forme d’humilité. Ensuite, concentrez-vous sur les formations que vous auriez besoin pour poursuivre le développement de vos compétences au sein de l’entreprise, en vous appuyant sur les difficultés listées précédemment. Enfin, il est important de vous questionner sur votre projet professionnel à court et moyen terme. Interrogez-vous sur les prochaines étapes que vous envisageriez pour faire évoluer votre parcours professionnel au sein de votre structure. Afin de vous accompagner dans cet éventuel changement, le service des Ressources Humaines est un interlocuteur privilégié (formation, mobilité interne, reconversion professionnelle …). L’entretien professionnel, à ne pas confondre avec l’entretien annuel d’évaluation, est un moment d’échange obligatoire avec vos managers pour évoquer plus en détail vos souhaits professionnels.

 

4. Avoir une réflexion sur votre rémunération

Il est aussi possible (mais ce n’est pas une obligation) au cours de l’entretien d’évaluation annuel d’évoquer votre rémunération. Cela peut être relatif à des interrogations concernant votre rémunération actuelle (explications sur votre bulletin de salaire, congés …) ou encore sur l’augmentation de celle-ci par l’intermédiaire de primes, de packages annuels etc. Toutefois, il est important de dissocier la négociation salariale de l’entretien annuel d’évaluation. L’évoquer est une chose, entrer dans le vif du sujet en est une autre. Ainsi, il est préconisé d’aborder en profondeur ce sujet lors d’un entretien spécifique décorrellé de l’entretien annuel d’évaluation qui doit rester un temps d’échange centré sur le collaborateur, ses missions, ses réalisations, ses aspirations et son évolution dans l’entreprise.

 

5. S’interroger sur les relations interprofessionnelles

Avec bienveillance, vous pouvez prendre un moment pendant l’entretien pour évoquer certaines difficultés relationnelles avec les uns ou les autres. Il vous appartient de prendre le recul nécessaire pour que cela soit constructif et que le climat soit facilité au sein de l’équipe. Appuyez-vous sur des faits objectifs à partager avec votre interlocuteur pour tenter de trouver des solutions adaptées face à la situation vécue.

 

6. Remplir sa grille d’auto-évaluation

Pour résumer les éléments évoqués ci-dessus, l’entreprise peut mettre à disposition des salariés des grilles d’auto-évaluation à remplir en amont pour préparer au mieux l’entretien annuel d’évaluation. Il est préférable de la renseigner au calme et de manière objective pour plus d’objectivité. Prenez le recul et le temps nécessaire à l’élaboration de cette fiche afin d’analyser vos performances et votre comportement qui ne seront en aucun cas jugés, mais au contraire pris en compte par vos managers pour construire conjointement l’année à venir.

L’entretien annuel d’évaluation est un moment clé dans la vie d’une entreprise. Cela permet de faire le bilan de l’année écoulée tout en abordant dans un esprit constructif les axes d’amélioration pour l’année à venir. Préparer cet entretien est donc primordial pour qu’il soit bénéfique pour chacune des parties. Transparence, implication et ouverture au dialogue sont les principaux alliés de la réussite de cet entretien.

Publié par Marian Rattoray

Laisser un commentaire

Retour au site abaka.fr