La lettre de motivation est-elle encore utile ?

Qu’on en pense du bien ou du mal, la lettre de motivation est, dans la plupart des cas, demandée aux candidats lorsqu’ils souhaitent postuler pour un emploi. Périlleux exercice pour les candidats, elle permet d’exprimer ses motivations à rejoindre une entreprise et à exercer de nouvelles missions. Mais les recruteurs la lisent-ils vraiment ? La lettre de motivation n’est-elle pas devenue un simple automatisme ?

 

Le secteur du recrutement en transformation

Le secteur du recrutement est en pleine mutation. Certains acteurs des RH ont déjà assuré leur transformation digitale (sourcing sur les réseaux sociaux, entretiens à distance, etc.) alors que d’autres penchent encore pour les méthodologies « classiques » telles que la lettre de motivation et le CV à envoyer par courrier (mail ou postal).
Côté candidats, c’est la même chose. Certains ont su mettre à profit les outils numériques pour appuyer leur candidature : site personnel, portfolios, etc. Tant de supports sont à la disposition des candidats pour exprimer leur motivation d’une manière différente. La lettre de motivation aurait-elle déjà trouvé ses remplaçants 3.0 ?

 

La lettre de motivation boudée par les recruteurs ?

« Dynamique et motivé », « Sérieux et organisé » voilà des mots qui résonnent dans la tête des recruteurs. Non pas parce qu’ils vous mettent en valeur, mais parce qu’ils sont utilisés systématiquement dans chacune des lettres de motivation qu’ils reçoivent. Les recruteurs se retrouvent alors avec une dizaine de lettre copiées-collées, qui sont très rarement personnalisées. Cela ne donne pas vraiment envie de lire, si ? Alors si vous devez rédiger une lettre de motivation, n’employez surtout pas des mots « passe partout » que tout le monde aura également inscrit. Laissez-vous aller dans votre rédaction et dégagez les vrais traits de votre personnalité, ceux qui vous caractérisent le mieux. Demandez à votre entourage comment vous êtes perçu au quotidien et quelles sont vos meilleures qualités professionnelles. N’ayez pas peur de sortir du lot en vous livrant aux recruteurs ! Cela pourrait être un atout différenciant.
Cependant, il est difficile de se projeter à la lecture seule d’une annonce. Pour exprimer ses motivations, il faut d’abord savoir ce qui nous attend, qui sont les gens avec qui l’on va travailler, quelles sont les valeurs de l’entreprise etc. Comment rédiger une bonne lettre si vous ne disposez pas de tous ces éléments ? Ne devrait-on pas demander une lettre de motivation après l’entretien avec le recruteur ? Cela semblerait plus pertinent.

 

CONSULTER NOS OFFRES D'EMPLOI

 

Candidats, osez être différents !

Si vous êtes curieux, vous trouverez forcément un moyen de sortir du lot et de prouver votre motivation. Beaucoup d’outils et de supports (numériques ou non) sont à votre disposition pour combler les recruteurs ! Vous êtes dans la conception de sites internet ? Créez un book en ligne et insérez le lien dans votre CV. Vous êtes architecte industriel ? Joignez un portfolio avec des photos de vos réalisations. Vous souhaitez à tout prix rejoindre une entreprise ? Cherchez une façon d’approcher le recruteur de manière personnalisée. Et même si vous n’êtes pas sélectionné au final, on se souviendra toujours de vous.

Par exemple : Le cookie géant pour Michel et Augustin de Margaux

Publié par Marian Rattoray

Laisser un commentaire

2 commentaires

  1. Bonsoir,

    Un recruteur passe en moyenne 45 secondes sur un CV. Si cette première sélection est réussie, la lettre de motivation peut éventuellement apporter un éclairage sur le C.V mais n’est, à mon sens, nullement décisive.
    Honnêtement, combien de recruteurs les lisent?
    Cordialement,
    Baudouin THIRY
    « sénior » de 58 ans en recherche d’emploi depuis 5 ans mais en activité jusqu’en 2025!!!

  2. Bonjour Baudouin, et merci pour votre commentaire. En effet, la lettre de motivation semble être devenue un automatisme pour les recruteurs comme les candidats, ce qui malheureusement n’apporte plus de valeur ajoutée dans un recrutement. Serait-il plus pertinent de l’exiger après le premier entretien ?
    Bonne journée et à bientôt,

    Marian

Retour au site abaka.fr