Des perspectives favorables pour le marché de l’emploi cadre dans les activités informatiques

Le marché de l’emploi cadre dans le secteur de l’informatique se porte bien. C’est ce que nous indique l’APEC dans son étude menée avec le Syntec Numérique « Le marché de l’emploi cadre dans le secteur de l’informatique« . L’une des raisons majeures de cet indicateur est liée à la prise de conscience des entreprises concernant leur transformation numérique, ce qui augmente grandement leurs besoins en recrutement de profils IT et informatique. Parmi les postes les plus recherchés par les entreprises, on note un fort besoin sur les profils chef de projet logiciel, responsable des systèmes d’information et ingénieur en informatique industrielle.*

Quelques chiffres mis en avant par l’étude :

  • 94 % des entreprises envisagent de recruter au moins un cadre informatique au quatrième trimestre 2017 ;
  •  Les recrutements de cadres informatiques sont plus nombreux pour 52% des entreprises par rapport à la même période il y a un an ;
  • Une baisse des candidatures aux offres IT a été enregistrée : une moyenne 23 candidatures, contre 30 un an auparavant ;
  • Pour 76% des entreprises, trouver des candidats pour les postes dans l’informatique est très difficile.

 

Le marché de l’emploi reste tendu car les entreprises avouent avoir de plus en plus de difficultés à recruter de tels profils qui sont largement sollicités par les employeurs et les cabinets de recrutement. L’APEC et le Syntec Numérique pointent également du doigt la diminution du nombre de candidatures aux offres du secteur ce qui nous indique que les entreprises doivent à tout prix retenir leurs talents IT et mettre en place des dispositifs de fidélisation des collaborateurs (politique RH de gestion des compétences, primes, cooptation, qualité de vie au travail etc.) pour pouvoir faire face à la « guerre des talents » qu’est en train de subir le marché de l’emploi cadre dans le secteur informatique.

Outre la fidélisation des collaborateurs, les employeurs doivent se rendre visibles et attractifs pour pourvoir attirer de nouveaux talents. À ce stade, une stratégie Marque-Employeur uniquement basée sur la communication externe ne suffit plus : les entreprises qui tirent leur épingle du jeu sont celles qui placent le management au cœur de leur stratégie, mettent en place des systèmes de rémunération attractifs, qui forment les collaborateurs et qui proposent des missions de poste à la hauteur des attentes des salariés.

 

deposer-cv-abaka-cabinet-RH-grand-ouest

*source : Blog du modérateur – 2015

Publié par Marian Rattoray

Laisser un commentaire

Retour au site abaka.fr