Réseaux sociaux dans ma recherche d’emploi, j’y vais ou je n’y vais pas ?

Depuis quelques années, les supports de recherche d’emploi se sont démultipliés (jobboards innovants, réseaux sociaux, CV en ligne, Serious Games..) et nous parlons beaucoup de la place du numérique et des nouvelles technologies dans le recrutement. D’ailleurs, certains sujets d’articles abordés sur ce blog ou ailleurs sur le net effrayent certains d’entre vous : les réseaux sociaux ont remplacé le CV classique et avoir un compte Viadeo ou LinkedIn est essentiel dans une recherche d’emploi tout comme s’inscrire sur des jobboards innovants … Oui, le numérique a prouvé qu’il pouvait apporter autre chose aux candidats, comme le fait le collectif #i4emploi sur le réseau social Twitter ou encore Pôle Emploi avec l’Emploi Store ; mais avoir un profil LinkedIn, Viadeo ou Xing n’est pas une fin en soi. En effet, tous les secteurs d’activités et tous les métiers ne sont pas représentés sur les réseaux dits « généralistes », et les recruteurs le savent. Ils n’hésitent donc pas à définir une stratégie de recherche sur d’autres supports ciblés.
Si vous vous demandez quel est le degré d’utilité d’un profil sur les réseaux sociaux professionnels, voici quelques réponses et conseils à suivre pour définir une stratégie de recherche et de présence efficace.

 

Analysez la présence de vos pairs sur la toile

Comme énoncé plus haut, quelques métiers sont absents des réseaux sociaux et des supports web en général. Sachez alors où se retrouvent vos pairs sur la toile : existe-il un réseau social/forum spécialisé sur mon métier ou mon secteur d’activité ? Le secteur d’activité auquel j’appartiens est-il vraiment tourné vers les nouvelles technologies pour recruter ? Si vous trouvez un espace d’échange qui vous correspond, n’hésitez pas à vous y inscrire. Les meilleurs recruteurs sauront où vous trouver ! En analysant les valeurs et les pratiques de votre métier, vous saurez comment vous faire une place et utiliser les bons moyens (digitaux ou non) pour vous permettre d’être identifié.

 

Analysez la présence digitale de votre secteur d’activité et des entreprises associées

Tous les acteurs des ressources humaines d’une entreprise ne sont pas pro-réseaux sociaux pour recruter, même si cette pratique a tendance à se développer très rapidement. Elles adoptent des démarches plus « classiques » et préfèrent l’annonce et le binôme CV-lettre de motivation à un profil Viadeo ou LinkedIn, ou recrutent sur des stands de salons professionnels.

Alors comment savoir si les entreprises que vous visez utilisent le digital pour recruter ? Il faut dans un premier temps analyser leur présence sur Internet : page LinkedIn, page Viadeo, compte Twitter, page Facebook, espace carrière… si elles sont plutôt actives, cela signifie qu’elles adhèrent aux nouveaux outils de communication et qu’elles utilisent vraisemblablement les réseaux sociaux pour recruter. Dans un deuxième temps, recherchez les collaborateurs moteurs du recrutement de l’entreprise présents eux aussi sur les réseaux et entrez en contact avec eux !

 

Je booste ma recherche d'emploi grâce aux réseaux sociaux

 

Choisissez les bons supports de recrutement

Les réseaux sociaux professionnels ne sont pas l’unique canal de recrutement. Pour exemple, les recruteurs d’une société spécialisée dans le développement de nouvelles technologies rechercheront leurs candidats sur les réseaux sociaux : Twitter, GitHub et Stackoverflow (réseaux sociaux spécialistes du développement web) car c’est sur ce type de plateformes que se trouvent les meilleurs profils. Mais ils iront également dans des salons et forums de l’emploi spécialisés dans le numérique et les nouvelles technologies.

Si votre entreprise-cible est susceptible d’utiliser les réseaux sociaux pour recruter, il est inutile de multiplier les profils. Il vaut mieux choisir quelques endroits stratégiques où vous vous assurerez une bonne visibilité auprès de vos potentiels employeurs. Pour choisir ces supports, basez-vous sur leur pertinence (nombre d’utilisateurs, public ciblé etc.) et votre projet professionnel. Enfin, adaptez toujours votre stratégie de présence à celle des recruteurs et mettez-vous à leur place en vous demandant où est-ce qu’ils iraient chercher des profils comme le vôtre.

Quelques exemples de réseaux sociaux/joboards spécialisés pour vous assurer une présence optimale : DogFinance pour les fonctions financières, Salezeo pour les fonctions commerciales, Yupeek et Wizbii pour les jeunes diplômés, Digikaa pour les métiers du numérique etc.

E-book gratuit sur la recherche d'emploi et les réseaux sociaux professionnels

Les méthodes de candidature « classiques » à mettre à la poubelle ?

Qu’entendons-nous par méthodes de candidatures « traditionnelles » ? Il s’agit ici du CV papier et de la lettre de motivation, de la candidature spontanée par courrier postal ou encore l’acte de se déplacer pour donner son CV en main propres. Qu’en est-il aujourd’hui, et ces pratiques fonctionnent-elles encore ? Paul, chargé de recherche chez Abaka qui a postulé spontanément en venant nous rencontrer avec son CV, nous raconte pourquoi il a décidé de se déplacer.

Bonjour Paul. Pourquoi avoir fait le choix de candidater autrement ?

Paul : « J’ai suivi l’accompagnement « Clés d’emploi » à l’APEC qui aide les jeunes diplômés à booster leur recherche du premier emploi. Le secteur des ressources humaines et plus particulièrement des cabinets de recrutement étant très demandé, la conseillère m’a recommandé de me déplacer pour faire une bonne impression au lieu d’envoyer une candidature spontanée. J’ai réitéré l’opération à trois reprises, en me présentant à l’accueil et en demandant à rencontrer les personnes en charge du recrutement. Je savais que j’avais fait « impression » en me déplaçant. Pour preuve, quelques jours plus tard, Abaka m’a rappelé pour un entretien ! »

Tu as en quelque sorte bousculé le « marché caché » ?

« Dans ce genre de pratiques, on essuie souvent des refus mais il ne faut pas se décourager. J’ai décidé de me déplacer car il n’y avait pas d’offres à pourvoir et je me sentais passif face à ma recherche d’emploi. J’ai effectivement décidé de solliciter le « marché caché ». Si on veut se lancer, il faut cibler les entreprises et bien se renseigner dans le cas où une personne des ressources humaines nous reçoit. Je recommande aussi de se déplacer dans des structures à taille humaine, ce qui facilite le contact et les chances d’être rappelé. »

Réseaux sociaux dans sa recherche d’emploi, qu’en penses-tu ?

« Pour ce qui est des réseaux sociaux, je recommande à tous les candidats d’avoir au moins une page à jour quel que soit son secteur d’activité car quoi qu’il arrive, même si une entreprise ne recrute pas via ce canal, à un moment donné d’un processus de recrutement une personne interne à l’entreprise voudra savoir qui vous êtes. Ensuite, si on ne veut pas se créer de profils sociaux, il faut s’inscrire sur des jobboards ciblés pour avoir un maximum de chances d’être contacté. »

 

 

Améliorez votre personal branding avec Mon Super Profil by Abaka

Plus d’un recruteur sur deux recherche un candidat sur les réseaux sociaux professionnels. Vous voulez créer ou améliorer vos profils professionnels (type LinkedIn ou Viadeo) et ne savez pas comment vous y prendre ? Vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté en utilisant les réseaux sociaux dans votre recherche d’emploi ? Avoir un avis d’expert sur vos profils déjà en place et connaître des astuces pour les optimiser ?

Nos expertes en recrutement et en réseaux sociaux, Sarah Degrenne, chargée de communication online et offline et Marian Rattoray, Websearcher vous proposent un accompagnement personnalisé afin de :

  • Créer et/ou optimiser votre présence en ligne et votre Personal Branding,
  • Comprendre les réseaux sociaux professionnels, comment bien les utiliser dans sa recherche d’emploi,
  • Savoir comment les recruteurs utilisent LinkedIn ou Viadeo pour rechercher des profils de talents potentiels.

 

Publié par Marian Rattoray

Laisser un commentaire

Retour au site abaka.fr