De vendeur en prêt-à-porter à gestionnaire de paie : la reconversion professionnelle d’Antoine

Lorsque l’on souhaite entreprendre une reconversion professionnelle, il est important d’être accompagné.e pour faire le point sur sa situation et approfondir les différentes pistes de réflexion. C’est ce qu’a décidé de faire Antoine, 28 ans, anciennement vendeur dans une enseigne de prêt-à-porter actuellement en formation pour devenir gestionnaire de paie.

Il nous raconte son expérience du bilan de compétences et ce que cet accompagnement lui a apporté.

 

Le bilan de compétences, une réflexion de longue date

Antoine est vendeur depuis près de 6 ans au sein d’une grande enseigne de prêt-à-porter lorsqu’il décide d’entreprendre des démarches pour réaliser un bilan de compétences. « C’était un projet réfléchi et de longue date » explique-t-il, « j’attendais d’avoir assez d’années d’expériences pour pouvoir déclencher mon congé individuel de formation ». En effet, ce poste de vendeur ne plaît pas vraiment à Antoine « ce job, ce n’était pas vraiment ce que je voulais faire c’était plus un emploi alimentaire » nous dit-il.

Ce qui l’attire, ce sont les métiers qui touchent à l’administratif et à l’analyse « j’ai voulu refaire une mise au point au travers d’un bilan de compétences pour approfondir les différentes pistes que j’avais en tête, dont le métier de gestionnaire de paie » explique Antoine, « je voulais vraiment avoir une vision plus complète et plus approfondie de ce métier pour me dire que ce n’était pas juste une envie comme ça ». La consultante en évolution professionnelle qui l’accompagne lui conseille alors de faire un travail d’enquête auprès de professionnels du métier de la paie, en entreprise et en cabinet, pour connaître leur réalité et leur quotidien « cela m’a permis d’avoir moins d’inquiétudes sur ce métier et de conforter mon projet » explique Antoine.

 

La suite pour Antoine est de trouver une formation qui l’accompagnera dans son projet de reconversion. « Après la fin de mon bilan de compétences, j’ai entamé ma démarche de CIF pour me former au métier de gestionnaire de paie. J’ai eu de la chance d’obtenir les derniers ! ». En effet, suite à la réforme de la formation professionnelle , le dispositif du CIF a été arrêté puis remplacé par le CPF de transition. Depuis décembre, Antoine se forme à l’AFPA de Rennes et compte obtenir le Titre professionnel de niveau III (BTS/DUT) de gestionnaire de paie. Il a également trouvé son stage dans un cabinet comptable et qu’il espère se voir convertir en CDI par la suite.

Quand on demande à Antoine pourquoi il s’est tourné vers les métiers de la paie, c’est d’abord une histoire de famille, mais pas seulement. « Ma mère était gestionnaire de paie dans le secteur public. J’ai donc pu avoir une vision de ce métier très jeune » nous raconte Antoine, « mais ce que j’aime le plus dans ce métier c’est la remise en question constante de nos compétences, surtout en droit social car les réglementations changement sans cesse. Il faut être curieux.se, faire de la veille au quotidien. »

 

Se faire accompagner dans sa reconversion professionnelle, un point important

« C’est un moment important dans une carrière, qui est valable pour tous les métiers » indique Antoine, « on peut avoir envie de faire un autre métier, mais il faut se faire accompagner et ne pas rester tout.e seul.e. Faire un bilan de compétences permet d’avoir une vision du marché et obtenir toutes les clés pour réussir ». En effet, être accompagné.e par un.e expert.e de l’évolution de carrière dans sa reconversion professionnelle minimise le risque d’échec, « on peut par exemple se lancer seul.e dans un projet professionnel et se rendre compte qu’au final qu’il n’y a pas de débouchés » illustre Antoine.

Antoine a su trouver un cabinet de conseil en ressources humaines qui a répondu à ses attentes par un accompagnement personnalisé et axé sur l’humain. « Je voulais confronter mon projet avec un regard extérieur, mais aussi faire un travail sur moi-même, connaître mes compétences et les valeurs qui ont du sens pour moi », avant de continuer, « j’ai été conforté dans mon choix ce qui m’a permis d’envisager cette reconversion sur du long terme ».

 

Antoine a choisi le cabinet Abaka pour effectuer son bilan de compétences. Abaka est un centre de bilan de compétences à Rennes et Nantes. N’hésitez pas à faire une demande de rendez-vous pour en savoir plus et être conseillé.e dans vos choix professionnels.

 

Echanger avec un consultant sur mon projet de bilan

 

Publié par Marian Rattoray

Laisser un commentaire

Un commentaire

  1. Comme je me retrouve dans ce témoignage.
    J’ai moi aussi traversé toute cette période de questionnements, de demande de conseils…
    J’ai tout plaqué il y a deux ans car je n’étais plus épanouie dans mon travail, même dans mon secteur. La vie est courte & j’ai voulu faire quelque chose qui me faisait vibrer. J’ai lu énormément de témoignages, j’ai demandé une multitudes de conseils, j’ai parcouru des centaines d’articles… Finalement, celui-ci m’a fait chavirer : http://www.ranger-marketing-france.com/2019/04/01/carriere-dans-la-vente-marketing/ j’ai enfin trouvé la motivation nécessaire, j’ai posé ma démission. J’ai monté il y a un an mon entreprise de vente et je n’ai jamais autant aimé me lever le matin pour aller travailler !

    Si vous avez des doutes, si vous n’êtes pas heureux au travail, parlez en autour de vous ! Life’s too short 😉

    Nicole

Retour au site abaka.fr