Envisager une reconversion professionnelle : Le témoignage de Sandra

Le cas de Sandra : « Je ne me retrouvais plus dans mon poste actuel »

Sandra était cadre de santé dans l’un des grands établissements privés du bassin rennais. Elle a occupé plusieurs postes en tant que cadre dans différents services de soins. Mais l’évolution des systèmes de gouvernance de ce secteur l’ont conduite à se questionner. À la suite de son bilan de compétences réalisé avec Abaka, elle a choisi d’effectuer une reconversion professionnelle complète et est aujourd’hui devenue enseignante de conduite au sein d’une auto-école.

 

« Un accompagnement était nécessaire, je n’y serais pas arrivée toute seule »

« Le bilan de compétences s’est avéré être un vrai accompagnement dans cette période de ma vie professionnelle où j’étais complètement perdue. Grâce à des outils tels que les tests de personnalité, j’ai pu analyser mes traits de caractère en fonction des métiers qui me plaisaient. J’ai exploré énormément de fiches-métiers et je ne me suis rien interdit en termes de critères de recherche.
Chaque métier qui semblait me correspondre était une piste que j’étudiais plus en profondeur. C’est à cette occasion que je me suis intéressée à l’activité auto-école, alors même que personne dans mon entourage n’avait de connexion avec ce milieu : j’ai trouvé cette voie intéressante car j’aime la pédagogie et la transmission de savoir.
Aujourd’hui, je me sens bien dans mon métier et j’ai retrouvé de la sérénité au travail, ce qui est essentiel pour moi. Le métier d’enseignante de la conduite offre des possibilités d’évolution professionnelle ; je suis actuellement en formation pour devenir formatrice des enseignants. Bien sûr, il y a eu des choix à faire comme un effort sur mon salaire mais je l’ai accepté dans la mesure où mon nouveau métier a du sens. C’est essentiel d’être accompagné lorsque l’on souhaite changer de métier car c’est une période difficile où l’on doute de tout. Les professionnels des ressources humaines sont là pour vous redonner de l’impulsion et vous conseiller aux bons moments ; ensuite c’est au bénéficiaire de faire le travail. Tous les choix que j’ai faits sont issus de ma personne, on ne m’a jamais imposé quoi que ce soit. »

 

Conseil aux personnes qui souhaitent changer de métier :

« Je conseille à toute personne qui souhaite se reconvertir professionnellement d’être ouvert d’esprit et de ne se fermer aucune porte. Il faut explorer des métiers auxquels vous n’auriez jamais pensé ; je ne serais pas arrivée jusque-là si je m’étais écoutée.
Au départ, le bilan de compétences était une proposition de mon employeur. Cet accompagnement s’est présenté comme une occasion de faire le point sur mon métier et mettre le doigt sur la raison pour laquelle je me sentais mal dans mon poste, alors même que je n’avais pas du tout envisagé de quitter mon entreprise ! »

Echanger avec un consultant sur mon projet de bilan

 

Publié par Marian Rattoray

Laisser un commentaire

2 commentaires

  1. Bonjour Corinne,
    Sandra a mis 6 mois pour définir son projet : prendre conscience de l’importance de changer de métier, explorer les orientations possibles, rencontrer des professionnels du métier visé, identifier les organismes de formation, passer les tests de sélection d’entrée en formation, demander une rupture conventionnelle.
    S’en sont suivis 2 mois pour monter son dossier de demande de prise en charge pour la formation auprès de la région Bretagne en tant que demandeur d’emploi.
    Auxquels s’ajoutent les 8 mois de sa formation.
    Elle a trouvé un emploi tout de suite après sa formation.
    Au total, ce projet de reconversion lui aura donc pris 16 mois.
    Très bonne journée,
    Sarah Degrenne

Retour au site abaka.fr