Faut-il baisser son salaire pour quitter Paris et travailler en région ?

L’Association Pour l’Emploi des Cadres (APEC) a récemment mené une étude comprenant les différences de salaire entre les cadres franciliens et les cadres des régions, dont vous pourrez retrouver la synthèse sous forme d’infographie en fin d’article. D’une manière générale, cette étude nous apprend que :

  • Les cadres travaillant en Île-de-France ont des salaires plus élevés que les cadres travaillant en région ;
  • L’écart des salaires est plus significatif au sein des grandes entreprises ;
  • Les cadres franciliens bénéficient plus souvent d’une part de salaire variable et d’avantages en nature ;
  • 50% des cadres travaillant en Île-de-France gagnent plus de 51K euros à l’année.

 

Faut-il baisser ses prétentions salariales pour quitter Paris ?

Les cadres qui souhaitent quitter la région Île-de-France sont nombreux : selon une récente étude de Cadremploi, près de 8 cadres franciliens sur 10 veulent quitter Paris pour s’installer et travailler en région.

Infographie : Rémunération des cadres Île-de-France vs. ProvinceClick to Tweet

En quittant la région parisienne, les cadres se retrouvent confrontés aux spécificités territoriales en matière d’emploi mais également de salaire qui sont bien inférieurs à leurs rémunérations actuelles (voir infographie en fin d’article). Ainsi, prendre conscience de la réalité du marché du travail en région est essentielle pour pouvoir mieux appréhender et réussir son repositionnement professionnel. Pour cela, des études ont été réalisées par des experts du sujet comme l’Insee, RegionsJob ou encore l’APEC. Aussi, prendre rendez-vous avec un acteur de l’emploi territorial est important pour s’informer et être conseillé dans sa négociation salariale.

Alors, faut-il absolument baisser ses prétentions salariales pour espérer travailler en province ? Seulement une minorité d’entreprises implantées en région sont réalistes à propos des niveaux de salaires pratiqués en Île-de-France et n’hésitent pas à s’aligner sur les rémunérations pratiquées, surtout en période de fortes tensions sur le marché du travail. Alors pour espérer trouver un compromis avec leur futur employeur, les candidats doivent eux aussi accepter de revoir leurs prétentions. Le coût de la vie étant généralement moins cher en province, les cadres ayant quitté la région parisienne se disent souvent satisfaits de l’équilibre qu’ils ont trouvés entre leur vie professionnelle et personnelle en province.

Enfin, quand on quitte Paris, on ne doit pas espérer faire un gap de plus de 10% de son salaire actuel, même si l’on est en progression de carrière avec davantage de responsabilités et de challenges. Le cadeau, c’est l’amélioration de la qualité de vie et cela … pour certain(e)s, ça n’a pas de prix !

 

Infographie APEC : Rémunération des cadres Île-de-France vs. Province

Comparaison salaire paris province région

 

deposer-cv-abaka-cabinet-RH-grand-ouest

Publié par Marian Rattoray

Laisser un commentaire

Retour au site abaka.fr